La voiture, ce moyen de transport, est devenu de nos jours une nécessité. Mais face au prix des réparations et d’entretien des voitures, beaucoup ont choisi de renoncer à leur automobile. Cependant il existe toujours des alternatives, notamment compter sur soi-même…

Quels sont les avantages du self garage et comment s’y initier ?

L’avantage est, principalement, financier car les pièces de rechange achetées en ligne sont, généralement moins chères que celles des garagistes. Cependant, il ne faut surtout pas négliger la sécurité et s’assurer que tout est conforme aux normes.

Les selfs garages sont des garages privés ou associatifs qui peuvent être loués, afin de pratiquer soi-même la mécanique, tout en bénéficiant de l’aide de professionnels. Ces selfs garages sont, évidemment, équipés de toutes les commodités nécessaires pour la mécanique et l’entretien des voitures. Cependant, la mécanique des nouvelles voitures rend les choses beaucoup plus compliquée et nécessite plus de connaissances. Le Web représente un véritable trésor d’apprentissage. L’accès au contenu devient très facile et les passionnés de mécanique y trouvent leur bonheur: vidéos explicatives sur Youtube, forums entres passionnés d’automobiles ou encore consultations de conseillers en lignes… Ce ne sont pas les moyens qui manquent !

Réparer sa voiture en toute sécurité :

  • Etre prévoyant : les blessures pendant le travail dans un espace restreint ou en forçant sur un outil sont très fréquentes, de ce fait, assurer sa sécurité et éviter de se faire mal est primordial. Il faut avoir le bon geste pour l’utilisation des outils et se munir de gants pour éviter tout dérapage, sans oublier de se protéger les yeux avec des lunettes spéciales, quand on effectue un contrôle sous la planche de bord.
  • Avoir des connaissances sur les différentes parties de la voitures pour éviter les accidents notamment les brûlures par le liquide de refroidissement par exemple, dont la chaleur persiste après l’arrêt du moteur, ou encore le ventilateur électrique qui se met en route par un automatisme même après l’arrêt du moteur, sans oublier de vérifier deux fois le travail avant de refermer le capot.

Que faire si la voiture tombe en panne ?

Premier réflexe, se garer sur l’extrême droite ou sur une bande d’arrêt d’urgence, allumer ses feux de détresse et installer un dispositif de signalement, si possible. Si vous êtes expérimenté, vous pouvez examiner votre voiture et notamment la réparer vous-même. Il existe, également, des compagnies de dépannage que vous pouvez appeler pour vous porter secours et remorquer votre voiture. Certaines assurances proposent à leurs clients des forfaits et des conventions avec des dépanneurs qui peuvent s’avérer très intéressantes financièrement.

1 moteur, 4 roues, et pleins d'articles :